En direct de Jerusalem

En direct de Jerusalem

Le Blog de Katy Bisraor Ayache

 
 
 
 

C’était il y a 69 ans…

הכרזת-המדינה

 

Le vendredi 14 mai 1948, 5 du mois juif de iyar,  David Ben Gourion  arrive au 16 du boulevard Rothschild, dans la maison que Meïr Dizengoff, le premier maire de Tel-Aviv, a fait construire sur un terrain de sable acquis en 1909 lors d’un tirage au sort entre les soixante six fondateurs de la ville.

A 16 h, une heure à peine avant le début du shabbat, huit heures avant l’expiration du Mandat britannique, devant un parterre de trois cent cinquante notables et journalistes, David Ben Gourion tape trois coups de marteau, saisit quatre feuilles dactylographiées  et, debout sous le portrait de Théodore Herzl, lit solennellement  la déclaration d’indépendance de l’Etat d’Israël :

Et chaque mot, nous interpelle encore, 69 ans après :

 

« Nous, membres du Conseil national représentant le peuple juif du pays d’Israël […], proclamons la fondation de l’État juif dans le pays d’Israël, qui portera le nom d’État d’Israël. […]« 

L’État d’Israël sera ouvert à l’immigration des juifs de tous les pays où ils sont dispersés […] ; il sera fondé sur les principes de liberté, de justice et de paix enseignés par les prophètes d’Israël ; il assurera une complète égalité de droits sociaux et politiques à tous ses citoyens, sans distinction de croyance, de race ou de sexe ; il garantira la pleine liberté de conscience, de culte, d’éducation et de culture ; […]« Nous tendons la main de l’amitié, de la paix et du bon voisinage à tous les États qui nous entourent et à leurs peuples. […]

« Nous lançons un appel au peuple juif de par le monde à se rallier à nous dans la tâche d’immigration et de mise en valeur, et à nous assister dans le grand combat que nous livrons pour réaliser le rêve poursuivi de génération en génération : la rédemption d’Israël.« Confiants en l’Éternel tout-puissant, nous signons cette déclaration sur le sol de la patrie, dans la ville de Tel-Aviv, en cette séance de l’assemblée provisoire de l’État, tenue la veille du chabbat, 5 iyar 5708, quatorze mai mil neuf cent quarante-huit. »

 

Les trente-sept parlementaires du yichouv juif, membres du Conseil provisoire signent le document. Le Rabbin Fishman-Maimon récite la prière du Shehecheyanou, cette prière de remerciement à la nouveauté et à la continuité.  L’orchestre philarmonique, contraint par manque de place à s’installer à l’étage supérieur de la bâtisse, entonne la Tikva.

Il est 16 h 32. La cérémonie qui a changé le destin du peuple juif a duré trente-deux minutes.

3 Responses to “C’était il y a 69 ans…”

  1. 1
    hai:

    on devrais distribuer largement cette declaration aux antisionistes afin qu.ils comprennent ce qu.est le sionisme

  2. 2
    DANY83270:

    Que la mémoire de David Ben Gourion soit honorée et glorifiée pour l’oeuvre immense qu’il a laissée au profit Peuple Juif en créant avec l’aide de ses fidèles disciples une Patrie pour les Juifs du monde entier qui ont enfin trouvé dans ce pays un refuge contre la barbarie; amen.

  3. 3
    Margot:

    La barbarie et la désunion sont encore là hélas, le danger d’extermination aussi. Mais en Israël, le peuple juif peut se retrouver chez lui, et accomplir son destin ! Am Israel haï

Leave a Reply

Dernières Notes

Nuages de Tags

Autres Pages

Copyright

Pas de copyright! Vous pouvez copier-coller, couper-coller, vous inspirer, citer. Une condition: précisez lien du site, nom du site et nom de l'auteur. Merci de votre fidélité.

Coups de cœur

Abonnez vous à mon Blog

Le Mariage

En direct d'Israël

Ecouter

Lire

Le temps qui passe

June 2017
S M T W T F S
« Apr    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Archives

Commentaires…

Uses wordpress plugins developed by www.wpdevelop.com