En direct de Jerusalem

En direct de Jerusalem

Le Blog de Katy-Clara Bisraor Ayache

 

La Soucca de Rose

 

« L’Éternel parla à Moïse en ces termes : “Parle ainsi aux enfants d’Israël : le quinzième jour de ce septième mois aura lieu la fête des Tentes, durant sept jours, en l’honneur de l’Éternel…”. » (Lévitique 23, 33‑34)

 

Dans la ville de Safed, chacun connaît l’histoire de la Soucca de Rose.

En cette fête de Souccot, Rose n’aurait pas de soucca. Son mari venait de la quitter pour rejoindre les anges dans les cieux. Et comment une femme âgée de quatre-vingt-cinq ans, et sans enfants, construirait-elle seule une soucca ? Rose regardait le balcon fermé, les bois de la soucca entreposés avec soin par son mari, les rideaux colorés enveloppés dans du plastique, et la boîte à outils de souccot, ampoules, tournevis et marteaux.

Rose s’était résignée à ce Souccot sans soucca, pour la première fois depuis soixante-cinq ans — depuis cette époque où, rescapée des camps de la mort, elle avait rencontré sur le bateau l’homme qui deviendrait son mari quelques semaines plus tard. Seule, elle sentait les larmes lui monter dans la gorge — Rose, qui était fière et de plomb, ne pleurait jamais devant autrui. « Passez Souccot chez nous ! avait proposé sa voisine. Chez nous, c’est chez vous. » Et Rose avait accepté.

Cependant, le matin de Souccot, on frappe brusquement à sa porte : un jeune couple, lui les cheveux frisés, elle avec un long foulard vert, se présente, main dans la main. « Madame Rose, pouvez-vous nous rendre un service ? Nous sommes nouveaux à Safed, nous nous sommes mariés il y a trois semaines, juste la veille du Nouvel An. Et nous n’avons pas de soucca… »

Les larmes de Rose disparurent à jamais. La soucca des temps heureux allait connaître une nouvelle jeunesse.

6 Responses to “La Soucca de Rose”

  1. 1
    Claude Seban - Montréal:

    J’ai passé l’année dernière souccot en Israel à faire au moins une fois dans sa vie

  2. 2
    Martine Ashdod:

    Comme un conte et qui dit l’âme de cette fête

  3. 3
    Jacqlee:

    C’est émouvant et tellement vrai une si belle histoire…….. רק באישראל ״. (Seulement en Israël ) nous vivons au quoditien des miracles empreint d’une telle élévation……….il faut simplement savoir les percevoir….

  4. 4
    Sylvie:

    Vraiment jolie cette histoire

  5. 5
    Saal:

    En Israël, il n’y a que des belles histoires, ça s’appelle le pays des miracles.

  6. 6
    david william Setbon:

    j’ai eu le plaisir il y a qques années de passer souccoth en Israel c’est merveilleux.
    Je ne connaissais pas cela des souccoth j’en ai passé qques uns en Tunisie en France et merci mon D. de m’avoir donné le plaisir de passé une fois dans ma vie Souccoth en Israel comment 1 heure à peine après le jêune et être sorti de la synaguogue que les souccoth jaillissaient de partout et chacune avec sa décoration il a ceux qui mettent des lits des frigos il y une table des chaises il manque la clim.
    c’est extraordinaire comme on sent que c’est la fête cela ne m’était jamais arrivé au paravent

Leave a Reply

Abonnez vous à mon Blog

Le Mariage

En direct d'Israël

Ecouter

Lire

Le temps qui passe

June 2019
S M T W T F S
« Mar    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

Archives

Commentaires…

Uses wordpress plugins developed by www.wpdevelop.com