Le tableau déchiré de Madeleine Testyler

Le tableau dechire

Madeleine Testyler a immigré il y a quelques années en Israël et expose cette semaine à Tel-Aviv.

”Une exposition avec beaucoup de couleurs, des choix harmonieux de tons vifs, brûlants mais sans agressivité aucune” nous dit une de ses admiratrices Vivianne Farouze.  Madeleine peint par période. La période des dessins, puis des portraits, du figuratif où elle peint les paysages d’Israël, la période bleue, celle du cubisme, des natures mortes, et de l’abstrait. Madeleine peint avec son corps poursuit Vivianne. Comme une danse de la peinture, pas des petites touches, mais des grands gestes du corps pour peindre des grandes touches de couleurs. Et aussi ses sculptures,  de fers, de plâtres, de papiers, de vernis. Et de magnifiques sculptures de bronze.

Vivianne m’a aussi raconté l’histoire du tableau déchiré, qui est en haut de page. Un jour Madeleine, peint plusieurs tableaux. Toujours des couleurs, des vastes touches. Elle regarde, n’aime pas, prend le tout, déchire, froisse et jette à la poubelle. Et brusquement, les couleurs s’enchevêtrent, s’entremêlent dans le sublime du hasard. Madeleine comprend que c’est ce tableau qu’elle voulait peindre. Le tableau déchiré.

Pour mieux connaître Madeline Testyler. http://www.madeleinetestyler.com/

https://vimeo.com/119260634

Merci à Vivianne Farouze pour son témoignage.

 

. photo 2photo 5

1 thought on “Le tableau déchiré de Madeleine Testyler

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *